Lancer ce site est un défi personnel que je me suis lancée en 2019, en m’inspirant de ma vie sur l’île Maurice.

J’ai de la chance d’avoir de très bonnes amies à travers toute l’île Maurice, mais il est difficile de se retrouver toutes ensemble. Nous aimons les fringues et nous avions évoqué d’organiser un vide dressing toutes ensemble pour vendre ce que nous ne mettions plus. Mais…entre la fille débordée qui ne lâche pas son travail même le weekend, la jeune maman épuisée qui n’a même plus de temps pour soi, la copine qui habite à l’autre bout de l’île et qui n’a pas de voiture, la clubbeuse qui se couche tard et qui vit plutôt la nuit…C’était une mission IM-POS-SIBLE!

Alors certaines ont commencé à vendre leurs vêtements sur les réseaux sociaux. Avec un succès mitigé car les annonces n’étaient pas visibles par tous et se perdaient dans les fils actualisés des contacts…bref. Un succès mitigé!

Le site videtonplacard.com est donc apparu comme une évidence: fournir une plateforme de vente/échange/don de vêtements de seconde main aux mauriciens! Ce site d’adresse à la fois aux fashionistas en quête de trouvailles stylées internationales mais aussi aux jeunes et aux familles. En effet, il est aussi possible d’y vendre des équipements pour bébé (puériculture d’occasion).

Vers une approche durable sur la consommation des vêtements

Au delà de cette idée de proposer un site de petites annonces, l’écologie me touche plus particulièrement. L’industrie du textile est l’une des plus polluantes au monde. Nos armoires débordent. Elles contiennent aussi des vêtements des fois jamais portés, qu’on garde en ce disant ‘on ne sait jamais’, ou ‘quand j’aurai maigri’…!

Les industries de la mode renouvellent leur collections de plus en plus vite avec des matières de plus en plus fragiles ce qui rend le vêtement un objet de consommation courant et jetable #fastfashion

Ils font parfois même intervenir des enfants dans la boucle de production. Tout cela dans le seul but: nous faire consommer toujours plus! Nous devons prendre conscience de cela lorsque nous achetons un vêtement. Prendre conscience, c’est entamer une démarche vers la slow-fashion.

Un vêtement de qualité peut être réutilisé par une autre personne. En vendant/échangeant/donnant vos vêtements, vous aurez une armoire de vêtements que vous souhaitez réellement porter ! 

Alors…Dévid to larmoir! Vous pourrez ainsi éviter le fameux dilemme du ‘je ne sais pas comment m’habiller!’ 🙂

Souvenez vous que la mode évolue, mais le style et l’élégance, eux, sont intemporels. Adoptons la #slowfashion.

Bonnes ventes à tous!

Elise