En ce 29 novembre 2019, jour du black friday, symbole de la surconsommation, de nombreux mauriciens vont se ruer dans les magasins pour profiter de bonnes affaires…

Un événement aux promotions douteuses

Sachez qu’en moyenne et généralement, les prix augmentent en amont du back friday pour justement les rabaisser ce jour-ci: pour la bonne affaire on repassera donc…L’économie réalisée est issue d’un rabais estimé à environ 2% du prix pratiqué le reste de l’année. Est ce suffisant pour se ruer dans les magasins?

Le black friday: un désastre écologique

Cet événement annuel entretient l’esprit de surconsommation auprès des ménages mauriciens. Il n’est plus concevable, à l’heure ou le réchauffement climatique s’accélère, ou des espèces d’animaux disparaissent, ou les taux de cancer explosent à cause de notre pollution que nous continuons à répéter ce système linéaire dans l’économie mauricienne: extraire, fabriquer, consommer, jeter. Ce système a atteint ses limite! Nous devons penser différemment en optant plutôt sur le modèle « Recycle, Reuse, Reduce and Repair ».

Chaque année les mauriciens achètent de nombreux vêtements, issus pour la plupart de la fast fashion. Grand nombre de ces vêtements finissent également à la poubelle ou dans les champs de canne à sucre (si si croyez moi j’ai vu ça à Maurice!)

Videtonplacard.com invite donc les amoureux de la mode à avoir une consommation raisonnée en terme de vêtements et accessoire et à ne pas céder à tout prix à la pression marketing du Black Friday! Résistez à la tentation 🙂 Chacun d’entre nous est invité à rejoindre le Green Friday pour défendre une consommation de la mode plus responsable.

Vous pouvez enfin vendre, acheter, donner ou échanger de seconde main sur le site videtonplacard.com et ainsi contribuer à la #slowfashion à Maurice!